Passer au contenu principal

Sélectionnez vos préférences de pays/langue

Témoignages clients

Pourquoi les opérateurs de datacenters devraient-ils passer au refroidissement liquide ?

Innovations en matière d'efficacité et de performances des datacenters

 

Nous contacter

Les planificateurs d'installations de datacenters, les ingénieurs et les architectes thermiques sont responsables de la mise en place des services Internet et cloud à mission capitale dont nous dépendons tous. Cette infrastructure capitale nous permet de profiter des avantages des technologies en plein essor qui modifient notre façon de travailler, de faire des achats et d'interagir les uns avec les autres dans un monde électrifié.  

Les progrès constants de la technologie et de la connectivité génèrent de nouvelles applications, ainsi qu’un besoin accru de protéger les données et les réseaux du monde entier. Il est essentiel de garantir un flux continu d'informations. Dans le même temps, en raison de l'augmentation des coûts énergétiques et du besoin de réduire l'empreinte carbone, l'efficacité énergétique est plus importante que jamais. Avec l'augmentation de la demande de données, il est essentiel que les gestionnaires de datacenters puissent mettre en place des équipements à haute puissance qui répondent aux besoins en constante évolution des clients, tout en minimisant la consommation d'énergie.  

La façon dont les datacenters abordent le refroidissement est un élément clé de cette équation. Pour que les équipements d'un datacenter fonctionnent comme prévu, ils doivent être maintenus dans une plage de température spécifique. Cependant, de nombreux systèmes de refroidissement traditionnels dans les datacenters et les salles de serveurs utilisent des systèmes de refroidissement par air qui ne peuvent tout simplement pas suivre le rythme des nouveaux équipements à haute puissance.  

En raison de la nécessité d'accroître la densité des datacenters, combinée au refroidissement intense que requièrent les puces de nouvelle génération, le refroidissement par air est de moins en moins viable pour de nombreux opérateurs. Les racks pour serveur à forte densité entravent la circulation de l'air et le refroidissement par air ne peut pas gérer efficacement ces charges thermiques élevées. Les datacenters qui tentent de s’adapter en augmentant la vitesse de l’air peuvent rapidement devenir un environnement de type soufflerie dans lequel il est difficile de travailler, et dont les coûts augmentent. 

Lorsque les systèmes de refroidissement par air doivent faire des heures supplémentaires pour maintenir les températures de fonctionnement nécessaires, les installations peuvent connaître des pannes d'équipement, des temps d'arrêt imprévus et des coûts énergétiques élevés. Lorsque le refroidissement par air n'est pas en mesure de répondre aux demandes de refroidissement, le refroidissement par liquide peut être une bonne alternative. De nombreux nouveaux serveurs haute performance sont conçus avec le refroidissement liquide à l’esprit. 

Le refroidissement liquide peut être un bon choix pour protéger les équipements à mission capitale et réduire les temps d'arrêt. En outre, celui-ci peut offrir un retour sur investissement et un coût total de possession excellents pour les installations de datacenter. Les systèmes de refroidissement par liquide offrent des solutions efficaces pour respecter les paramètres de température requis et réduire la consommation d’énergie des systèmes de refroidissement, réduisant ainsi les coûts d’exploitation. Le liquide offre une capacité de transfert de chaleur beaucoup plus importante : 3 500 fois supérieure à celle de l'air, car il est plus dense que l'air. Le refroidissement liquide peut également augmenter considérablement l'efficacité de l'utilisation de l'énergie (Power usage effectiveness, PUE), réduisant ainsi les coûts énergétiques et contribuant à la durabilité environnementale.  

Il existe trois types de refroidissement liquide principaux :  

  • Refroidissement indirect par eau : la chaleur est transférée indirectement dans l’eau par l’intermédiaire d’un échangeur thermique air/eau situé à l’intérieur de la rangée ou d’une seule armoire.  

  • Refroidissement direct par eau : la chaleur est transférée directement vers un composant de transfert thermique fixé, comme par exemple une plaque froide. 

  • Refroidissement hybride direct et indirect par eau : refroidissement sélectif des composants les plus énergivores avec refroidissement liquide par contact direct ; le reste de l’armoire est refroidi par un dispositif de refroidissement air/eau secondaire. 

Pour en savoir plus sur le refroidissement liquide et ce qu'il faut faire pour passer à la vitesse supérieure, téléchargez notre livre blanc

Ressources


 

À propos de nVent

Refroidissement liquide haute densité

Refroidissement liquide haute densité

Plus de témoignages des clients

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink